Services techniques ville de Saint-Imier

L’eau potable de Saint-Imier

Ressource naturelle, saine et fraîche, disponible en tout temps

La distribution en eau potable à Saint-Imier est assurée par les STSI qui garantissent en tout temps que ce produit vous parvienne, toujours frais et de la meilleure qualité.

La production en eau potable correspond à environ 750'000 m3 par année (1 m3 correspond à 1000 litres), soit de quoi remplir l’équivalent de plus de 250 piscines olympiques.

Un suivi rigoureux par nos soins garantit la sécurité et l’excellente qualité de l’eau potable imérienne. L’eau potable de Saint-Imier est agréable au goût, toujours fraîche. Sa température est d’environ 8 – 15°C. A déguster au robinet sans hésitation!

Visuel - Eau


Répartition Traitement
Source de la Raissette (Cormoret) Floculation, filtration, chloration
Source du Torrent (Cormoret) en cas de sécheresse Floculation, filtration, chloration
Puit des Sauges (mise en service prévue en juin 2019) Désinfection par UV, chloration

Un système de contrôle de la qualité de l’eau permet de suivre en continu la température, la conductivité, le pH, la turbidité et l'absorption UV de l'eau brute et de l'eau traitée.

Responsable de la qualité de l’eau à Saint-Imier, les STSI réalisent des prélèvements réguliers d'échantillons, conformément aux prescriptions légales et évaluent les résultats bactériologiques et chimiques fournis par les laboratoires accrédités. La qualité de l’eau est analysée plus de cent fois par année.

La fiche d’information annuelle sur la qualité de l’eau potable est disponible sous téléchargements.

Qualité bactériologique :

  • Les analyses microbiologiques présentent des valeurs conformes aux prescriptions légales.

Qualité chimique :

  • Niveau de dureté : 20.8 à 23.9 °f, soit une eau moyennement dure
  • Nitrates : inférieur à 7.7 mg/litre
  • Absence de micropolluants dans les analyses réalisées à ce jour
  • La qualité chimique de l’eau potable est conforme aux exigences de la législation sur les denrées alimentaires

Conformément à la législation cantonale, l’approvisionnement en eau potable est autofinancé par les recettes de la vente d'eau.

Le prix de l'eau potable est composé d'une taxe de base et d'une part variable qui dépendent tous deux des volumes consommés.

La part variable est de CHF 1.80 par m3.

Calcul de la taxe de base, par trimestre
Taxe de base selon la consommation Prix hors TVA 2.5%
de 0 à 70 m3 CHF 85.00
de 71 à 100 m3 CHF 182.00
de 101 à 150 m3 CHF 260.00
de 151 à 200 m3 CHF 370.00
de 201 à 250 m3 CHF 475.00
de 251 à 300 m3 CHF 580.00
de 301 à 400 m3 CHF 730.00
de 401 à 500 m3 CHF 940.00
de 501 à 700 m3 CHF 1'220.00
de 701 à 1000 m3 CHF 1'605.00
de 1001 à 1500 m3 CHF 2'635.00
de 1501 à 2000 m3 CHF 3'250.00
plus de 2000 m3 CHF 5'200.00

Le tarif d’épuration couvre les coûts de traitement des eaux usées que le consommateur réinjecte dans le réseau d’épuration. Cette tâche est également autofinancée.

Le tarif d'épuration est composé d'une taxe de base et d'une part variable qui dépendent tous deux des volumes consommés.

La part variable est de CHF 2.25 par m3.

Calcul de la taxe de base, par trimestre
Taxe de base selon la consommation Prix hors TVA 2.5%
de 0 à 70 m3 CHF 98.00
de 71 à 100 m3 CHF 137.00
de 101 à 150 m3 CHF 195.00
de 151 à 200 m3 CHF 293.00
de 201 à 250 m3 CHF 390.00
de 251 à 300 m3 CHF 488.00
de 301 à 400 m3 CHF 585.00
de 401 à 500 m3 CHF 780.00
de 501 à 700 m3 CHF 975.00
de 701 à 1000 m3 CHF 1'170.00
de 1001 à 1500 m3 CHF 1'950.00
de 1501 à 2000 m3 CHF 2'340.00
plus de 2000 m3 CHF 2'925.00

Renouvellement du réseau et détection des fuites: un travail quotidien

A Saint-Imier, un système d'écoute permanent permet de détecter les fuites les plus importantes du réseau. En moyenne, entre 20 et 25 ruptures sur le réseau de distribution et les branchements sont réparées par année. Parallèlement, un effort particulier a été consenti depuis plus de 10 ans pour renouveler les conduites. Sur 60 km au total, plus de 15 km ont été remplacés depuis l'an 2000.

Visuel - Conduite eau


  • La capacité de stockage des réservoirs Sur les Crêts à Saint-Imier sont de 2'252 m3, soit la consommation journalière de la ville. La réserve incendie est de 400 m3, soit l’équivalent de 26 camions-citernes de 15’000 litres.
  • Le réservoir de Mont-Soleil permet de stocker 158 m3 d'eau, dont 79 m3 de réserve incendie.
  • Toute la gestion du réseau d’eau de Saint-Imier est régulée par un système informatique de télégestion.
  • La Ville de Saint-Imier alimente les quartiers nords de Sonvilier et de Villeret, le Syndicat des eaux de Chasseral (SECH) et le Syndicat du Sergent. De l'eau de secours peut être livrée aux communes de Sonvilier, Renan et Villeret.
  • 1 centime par m3 d’eau est prévu annuellement pour financer des projets d’aide au développement dans le domaine de l’eau potable et l'assainissement.
  • Un projet de nouvelle adduction d'eau régionale permettant d'exploiter les puits profonds des Sauges (Sonvilier) est en cours de réalisation et devrait être opérationnel en juin 2019.

Selon la SSIGE, la consommation d’eau moyenne d’un ménage s’élève en Suisse à 142 litres par personne et par jour. Quels sont les différents usages de l’eau?

Chasse d’eau des toilettes 41 28,9 %
Bain ou douche 36 25,3 %
Cuisiner, boire, laver la vaisselle à la main 22 15,5 %
Lave-linge 17 12,0 %
Toilette corporelle et lessive à la main 16 11,3 %
Lave-vaisselle 3 2,1 %
Utilisation à l‘extérieur 7 4,9 %
Total 142 litres  

Économiser l’eau chaude fait la différence: produire de l’eau chaude consomme beaucoup d'énergie! La production d'eau chaude par des installations solaires thermiques et une consommation raisonnée permet donc d’économiser de l’énergie et de l’argent.

Retrouvez tous nos conseils en matière d’économie d’énergie dans la rubrique Défis du mois.

Vaisselle : évitez de la faire à la main

Faire la vaisselle à la main nécessite en moyenne 30 litres d’eau. Les lave-vaisselle les plus économiques n’en consomment que 12 litres. Remplir au maximum la machine permet de réaliser une économie d’énergie importante. Avec un appareil moderne, le prélavage de la vaisselle modérément sale est inutile. Les programmes économiques permettent également d’économiser beaucoup d’eau et d’énergie.

Faire bouillir de l’eau : utilisez une bouilloire électrique

L’eau bout deux fois plus vite dans une bouilloire électrique que dans une casserole et consomme deux fois moins d’énergie !

Laver et sécher le linge : évitez le prélavage

Lavez votre linge à 40°C plutôt qu’à 60°C ! Savez-vous que laver son linge à 95°C consomme deux fois plus d’énergie qu’à 60°C. Evitez le prélavage et séchez votre linge à l’air libre. Remplissez au maximum le lave-linge.

Douches : un conseil pour économiser l’eau chaude

Dans la mesure où vous coupez l’eau pour vous savonner, 5 litres suffisent pour une douche complète. Cela permet de réduire considérablement les coûts d’électricité et d’eau.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.